congrès Lyon 2014

26 au 29 octobre 2014





C32 - Stabilité et instabilité des systèmes..

Jean-Pierre LIEVRE

retraité, ancien professeur de classe préparatoires Lyon

La stabilisation d’un équilibre « naturellement » instable est d’une importance capitale en Physique et en Automatique. Plus modestement, nous verrons qu’il est assez facile de mettre en équilibre un balai sur son doigt. L’analyse de cette « expérience » débouche sur une première méthode de stabilisation, à savoir l’utilisation de « systèmes asservis ». Depuis le début du XXe siècle, une autre méthode a été suggérée : faire vibrer rapidement l’extrémité inférieure du balai. Cette deuxième méthode peut être interprétée en considérant l’action d’un « champ extérieur à variation rapide ». Pour faire bonne mesure, nous présenterons aussi la stabilisation par « effet gyroscopique ». Les exemples présentés et analysés iront des pendules inversés aux pièges à particules chargées, en passant par des toupies, des modèles réduits de vélos, de monorails… ainsi que du lévitron.